Opération séduction pour Fillon

  • A
  • A
Opération séduction pour Fillon
@ MAXPPP
Partagez sur :

Il s'est rendu lundi à Garges-les-Gonesses. Son premier déplacement depuis six semaines.

Alors que le président va rendre ses derniers arbitrages cette semaine en vue du remaniement, prévu entre le 15 et le 17 novembre, François Fillon est reparti en campagne active pour défendre son poste à Matignon.

Le Premier ministre a ainsi renoué avec les déplacements de terrain avec une visite lundi après-midi à Garges-les-Gonesses, dans le Val d'Oise. Surfant sur des sondages positifs, François Fillon poursuit ainsi un double objectif : afficher le soutien des parlementaires et tester sa cote de popularité.

Une carte médiatique à jouer

Le déplacement de terrain est rare chez François Fillon. D'ordinaire plutôt discret - on ne l'a pas vu en province depuis six semaines - le Premier ministre n’hésite pas à jouer la carte médiatique. "Il montre qu’il mouille sa chemise" observe le politologue Roland Cayrol.

Hasard ou pas, ce déplacement portait sur la ville, avec la visite d’un quartier en cours de réhabilitation. Une des compétences de son challenger à Matignon, Jean-Louis Borloo. "Les élus que vous êtes le savent bien, cette politique de la ville elle a d'abord et avant tout besoin de stabilité, de continuité", a souligné François Fillon, dans un clin d'oeil à son adversaire.

Des propos qui font écho à ceux tenus à Matignon devant un parterre d'ingénieurs, lorsqu'il avait dit croire "à la continuité" de (la) politique réformiste parce que l'on ne gagne rien à changer de cap au milieu de l'action et parce que le redressement de la France réclame de la durée".