"On voit bien que c'est bidon"

  • A
  • A
"On voit bien que c'est bidon"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Tancée à gauche comme à droite, Christine Boutin compte ses soutiens. Florilège des phrases du jour.

Tancée par le PS

"Une mission bidon" - "Une mission sur la mondialisation, on voit bien que c'est bidon. Qu'est-ce que vous voulez qu'elle fasse sur la mondialisation avec deux ou trois collaborateurs ? On n'attend rien de la mission de Christine Boutin. C'est un service rendu pour gérer des histoires de majorité entre l'UMP(...). Cela a un côté République bananière". Du patron des députés PS, Jean-Marc Ayrault.

Un "emploi fictif" - "Est-ce qu'il y a vraiment mission ? Est-ce un emploi réel ou fictif ? Est-ce un vrai renoncement de Christine Boutin à la vie politique? Ou est-ce le salaire d'un renoncement à une candidature à l'élection présidentielle qui pourrait diviser la droite ? Tout cela fait un peu petits arrangements entre amis." Du député PS du Doubs Pierre Moscovici.

Bousculée par la droite

Un détail "mineur" - "C'est pas mal payé ! Cette mission est-elle un moyen d'acheter son silence? "Non ! De toute façon, qu'elle parle ou qu'elle ne parle pas, la différence est quand même assez mineure" De l'UMP Claude Goasguen.

Des "avantages dus ou indus" - "C'est une question de comportement de la classe politique. Dans une période de crise, nos concitoyens ne supportent pas qu'il y ait des avantages dus ou indus à tel ou tel." De l'UMP (villepiniste) François Goulard.

Admonestée par l'extrême droite

Une "Gabegie" - "Le Front National dénonce cette gabegie sans cesse grandissante organisée par Nicolas Sarkozy". Du FN dans un communiqué intitulé "Les courtisans de Sarkozy grassement entretenus".

Et peu soutenue

"10.000", ça passe - "Même à 10.000 euros, un salarié n'est pas riche". Du Nouveau Centre Maurice Leroy.

"Vous verrez bien" - "Sans doute que cette mission, dont je ne connais pas la nature, mais je fais confiance à Christine Boutin, le justifie. Vous verrez bien au moment où elle rendra son rapport. Je pense que c'est à ce moment-là qu'on pourra faire un jugement plutôt que de faire un procès d'intention". De Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Sports.

Un "vrai travail" ? - "D'abord attendons que les pouvoirs publics confirment cette rumeur. Tout dépend de savoir si c'est un vrai travail, réel, ou simplement une mission d'apparence". De Jack Lang, ancien ministre, député PS.