"On transforme les Français en esclaves"

  • A
  • A
"On transforme les Français en esclaves"
"Je ne veux pas que ce soit les banques qui dirigent le monde", dit Marine Le Pen.@ Europe1
Partagez sur :

Marine Le Pen souhaite "rendre aux Français la maîtrise de la politique".

Invitée du Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Parisien-Aujourd'hui en France, Marine Le Pen a évoqué dimanche les grandes lignes de son projet présidentiel. "Je pense que nous avons un pays extraordinaire, plein de talents", a-t-elle remarqué. Mais, "aujourd'hui ce talent est vendu, on est en train de transformer les Français en esclaves", a-t-elle ajouté.

Pour rompre avec le PS et l'UMP qui ne présentent pas de "grandes divergences", Marine Le Pen entend "redonner la main au peuple français" en s'appuyant sur deux priorités : rendre le pouvoir au peuple et lutter contre l'immigration illégale.

"Rendre aux Français la maîtrise de la politique"

Selon Marine Le Pen, "la crise économique et financière, que nous avions prévue, est inéluctable". "La réalité, c'est que les pays tombent les uns après les autres, et que notre pays va de plus en plus mal. Les cures d'austérité vont se multiplier et, très probablement, dans les semaines qui viennent, nous allons perdre le triple A", a indiqué la candidate du Front national à l'élection présidentielle.

"Aujourd'hui, ce sont les banques qui mettent leurs employés à la tête des états européens", a jugé Marine Le Pen. "Je ne veux pas que ce soit les banques qui dirigent le monde. Je veux que ce soit les peuples qui dirigent leur propre pays", a-t-elle demandé.

"Je ne veux pas que ce soit les banques qui dirigent le monde":

 

"Tout le sens de mon projet présidentiel consiste à rendre aux Français la maîtrise de la politique", a expliqué Marine Le Pen. "En cela, c'est sûr que je vais me confronter à un certain nombre de puissances financières", a conclu la candidate du Front national à l'élection présidentielle.

"Guéant ne fait rien en matière d'immigration"

Marine Le Pen a également tiré à boulets rouge sur la politique menée par le gouvernement sur la question de l'immigration. "Monsieur Guéant ne fait rien en matière d'immigration. Il a aggravé le communautarisme, il a contribué à affaiblir la laïcité. Il est ministre d'un gouvernement qui a fait entrer 203.000 immigrés légaux dans notre pays", a indiqué Marine Le Pen.

Pour la candidate frontiste à la présidentielle de 2012, "il faut mettre en place une politique dissuasive d'immigration". "Il faut couper les pompes aspirantes de l'immigration" a-t-elle réclamé.

"Guéant ne fait rien en matière d'immigration":

 

Le Pen dénie à Noah "tout droit de pouvoir s'exprimer"

Marine Le Pen a en outre réagi lors de l'émission à la polémique sur le dopage lancée par Yannick Noah. "Je ne sais même pas pourquoi on parle de ce type de proposition de M. Noah qui, je crois, n'habite même pas en France, par conséquent je lui dénie, en ce qui me concerne,  tout droit de pouvoir s'exprimer", a réagi la présidente du Front national.

"Quand on a décidé de quitter la France et de refuser de payer des impôts en France, on n'a pas à s'exprimer sur la politique en France", a-t-elle ajouté. "Sur le fond, c'est profondément immoral et c'est un bien mauvais exemple donné aux enfants."  Marine Le Pen a qualifié en outre de "bien inquiétant" le fait que Yannick Noah soit si populaire en France.

"Noah n'a pas à s'exprimer sur la politique de la France" :