Olivier Ferrand, penseur du PS, est mort

  • A
  • A
Olivier Ferrand, penseur du PS, est mort
Olivier Ferrand est mort samedi.@ REUTERS
Partagez sur :

Le président de Terra Nova venait d'être élu, à 42 ans, député PS des Bouches-du-Rhône.

Olivier Ferrand, président du Think Tank Terra Nova et qui venait d'être élu député PS de la huitième circonscription des Bouches-du-Rhône, est décédé samedi matin à Velaux, dans les Bouches-du-Rhône, d'un arrêt cardiaque à 42 ans, a annoncé le premier secrétaire du PS des Bouches-du-Rhône, Jean-David Ciot.

"Il est parti ce samedi matin faire un jogging et a fait un arrêt cardiaque au retour. Les pompiers n'ont pas réussi à le ranimer", a détaillé Jean-David Ciot, évoquant un "énorme choc". Olivier Ferrand dirigeait en effet le think tank Terra Nova, l'une des principales "boites à idée" de la gauche et qui a notamment participé à l'élaboration des premières primaires socialistes.

Dans l'ombre de Jospin ou Strauss-Kahn

À 42 ans, le socialiste était un des jeunes prometteur du PS. Né en 1969 à Marseille, il débute la politique en tant que haut-fonctionnaire. Diplômé d'HEC, de Sciences Po et de l'ENA, il  intègre en 1997 la direction du Trésor. Puis il grandit dans l'ombre, en tant que conseiller, de l'ancien Premier ministre Lionel Jospin, de Pierre Moscovici, puis de Dominique Strauss-Kahn, dont il est rapidement devenu un proche.

Olivier Ferrand avait obtenu le 17 juin son premier mandat de parlementaire, dans sa région de naissance, après avoir bataillé face aux réticences de son propre camp, puis face à la droite et au Front national. Au 2e tour des législatives, il avait obtenu, lors d'une triangulaire, 40,48% des suffrages face au candidat de l'UMP Nicolas Isnard et à celui du FN Gérald Gérin. Il avait déjà subi un échec en 2007, dans les Pyrénées-Orientales, pour sa première campagne.

"Il avait fait une campagne longue et rude, il était intervenu partout dans les médias ou ailleurs : est-ce la fatigue accumulée ?", s'est interrogé son suppléant Jean-Pierre Maggi, qui ne lui connaissait pas d'antécédents cardiaques.

Concepteur des primaires à gauche

Notamment maire-adjoint du 3e arrondissement de Paris entre 2001 et 2007, il a surtout marqué l'histoire récente du Parti socialiste avec Terra Nova, la boîte à idée du PS, qui fédère plus de mille experts. Le député s'est notamment illustré par son combat en faveur de la mise en place des primaires socialistes. Il s'est également attiré les foudres de plusieurs personnes de son parti, après avoir conseillé au PS de se détourner des classes populaires pour viser un électorat plus jeune, plus diplômé et plus urbain.

"Olivier Ferrand créa, avec Terra Nova, un lieu de confrontation des idées, une vraie force de proposition et d'anticipation. Il était l'un de ces talents dont la République pouvait s'enorgueillir, et dont l'avenir était plein de promesses. Sa voix manquera à l'Assemblée nationale", a regretté le président François Hollande dans un communiqué, qui adresse ses "condoléances attristées" aux proches du tout nouveau député des Bouches-du-Rhône.