Olivier Faure : "Valls est parti de France avec le goudron et les plumes"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le premier secrétaire du PS a estimé sur Europe 1 que si l’ancien Premier ministre avait décidé de se président à Barcelone, c’est parce que son avenir en France était bouché. 

INTERVIEW

Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone ? Certains y voient un bon signal pour l’Europe. "Ça aurait pu être un beau symbole européen s’il n’était pas parti de France avec le goudron et les plumes", a commenté dimanche Olivier Faure Dans le cadre du Grand rendez-vous Europe 1/CNews/Les Echos. "Il voit bien qu’aujourd’hui il n’a pas d’avenir avec La République en marche, qu’il est l’un des hommes politiques les plus détestés dans ce pays, voyant que son avenir présidentiel est entravé, il a fait le choix de partir", a grincé le premier secrétaire du PS.  

"Il avait fait une grande déclaration d'amour" à Evry. Mais le patron des socialistes n’oublient pas non plus les déclarations de l’ancien Premier ministre. "Je me souviens de sa déclaration de candidature à la primaire de la gauche, où il avait fait, à Evry, une déclaration d’amour pour cette agglomération en disant qu’il n’y avait qu’eux dans sa vie", a rappelé Olivier Faure. "Un an et demi plus tard, ils le voient faire la même déclaration à Barcelone. Je pense qu’il y a de leur part une grande déception."