Off de Sarkozy : un technicien de France 3 mis en examen

  • A
  • A
Off de Sarkozy : un technicien de France 3 mis en examen
Partagez sur :

Il est accusé d'avoir dérobé et diffusé une cassette sur laquelle on pouvait voir Nicolas Sarkozy avant son passage à l'antenne.

"Quand on est invité, on a le droit que les gens vous disent bonjour quand même... ou alors on n'est pas dans le service public... on est chez les manifestants... C'est incroyable !" Voilà les propos qui n'auraient pas dû sortir de la régie de France 3 puisqu'ils ont été tenus hors antenne, quelques minutes avant une interview de Nicolas Sarkozy le 30 juin 2008.

Un technicien de France 3 a été mis en examen le 19 novembre pour vol dans l'enquête sur la diffusion sur internet de ces propos. France 3 avait déposé plainte le 8 juillet 2008 pour "vol, recel et contrefaçon".

A la suite de cette plainte, les policiers avaient convoqué le 1er avril ce technicien et quatre journalistes, deux de France 3 et deux du site Rue89, qui avait diffusé ces images. Début juillet, le technicien et les journalistes de France 3 étaient à nouveau entendus et dénonçaient une manoeuvre d'"intimidation" de la police pour révéler leurs sources.

"Après avoir en vain tenté d'incriminer des journalistes, la justice s'en prend maintenant à un technicien", ont dénoncé les syndicats qui demandent que la plainte déposée par la direction de France 3 soit "immédiatement retirée". Selon eux, "l'employeur est défaillant" : il "n'a donné aucune consigne restrictive pour le tournage de cette interview, n'a pas demandé que les micros soient fermés après les essais". Le signal vidéo pouvait être reçu dans l'ensemble de l'immeuble, a expliqué à l'AFP un salarié sous couvert d'anonymat.

Regardez la vidéo :