Off de Sarkozy : les syndicats de France 3 menacent

  • A
  • A
Off de Sarkozy : les syndicats de France 3 menacent
Partagez sur :

Ils pourraient faire grève, après la mise en examen d’un technicien, soupçonné d’avoir volé une cassette.

"On ne laissera pas sanctionner un technicien. Si cela devait arriver, nous rendrions la direction de France Télévisions responsable" : les syndicats de France 3 sont particulièrement remontés et menacent désormais de faire grève. A l’origine de leur colère : l’affaire de la vidéo "off" de Nicolas Sarkozy.

Retour sur les faits : en juin 2008, le chef de l’Etat est invité sur le plateau de France 3. Hors antenne, il se plaint de l'accueil qui lui a été réservé. Mais il ne sait pas que la caméra tourne déjà. Quelques heures après, la séquence se trouve sur le site Rue 89. Sur internet, elle sera visionnée par des dizaines de milliers d'internautes.

Dans ce dossier, on a appris jeudi qu’un technicien de France 3 avait été mis en examen à la suite d'une plainte déposée par la direction de la chaîne pour "vol, recel et contrefaçon".

"Tous les salariés de France Télévisions sont scandalisés. La justice persiste, la direction de France Télévisions, que nous avons maintes fois interpellé pour un vol de cassettes, persiste et refuse de retirer sa plainte. Nous pensons que France Télévisions aujourd’hui a bien d’autres choses à faire que de savoir si une cassette qui a été tournée chez nous s’est retrouvée sur un site pour dénoncer le visage de Nicolas Sarkozy tel qu’il est réellement quand il n’est pas à l’antenne », s’est indigné sur Europe 1 Jean-François Téali, délégué CGT des journalistes de France 3.

Ce représentant du personnel assure avoir alerté à plusieurs reprises Patrick de Carolis, le président de France Télévisions, sans obtenir de réponses.