Obama le "winner", Sarkozy le "loser"

  • A
  • A
Obama le "winner", Sarkozy le "loser"
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'ex-président avait fait de la crise un argument pour expliquer son échec. Mais Obama a réussi.

"We will win, Mister Obama. You and me, together". "Nous allons gagnés, Mister Obama. Toi et moi, ensemble". Rappelez vous : c'était le 12 avril 2012, dix jours avant le premier tour de la présidentielle. Les caméras de France 2 avaient été autorisées à filmer un entretien par vidéoconférence entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama. Le président-candidat ne boudait alors pas son plaisir en entendant son homologue américain lui assurer son admiration devant "le combat mené".

"We will win" :







Depuis, Nicolas Sarkozy a perdu les élections. Barack Obama, lui, vient de les gagner. Le "Will win" sonne donc comme un cruel souvenir pour l'ancien président français. Notre éditorialiste Caroline Roux y voit même une "deuxième défaite" pour Nicolas Sarkozy. "La victoire de l’un rappelle la défaite de l’autre". "L’un s’envole vers l’histoire et un deuxième mandat, l’autre espère maintenant que l’histoire le rappellera", souligne Caroline Roux.

Avec sa réélection, Barack Obama réalise aussi une sorte d'exploit puisqu'il démontre que la crise n'a pas eu raison de lui, contrairement à ses homologues européens. Et contrairement à Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'Etat avait fait de "la crise" un argument décisif pour expliquer sa défaite, le 6 mai dernier, contre François Hollande.







>> Pour l'éditorialiste Caroline Roux, "la victoire de l’un rappelle la défaite de l’autre"