Nucléaire : Royal se met à dos les écolos

  • A
  • A
Partagez sur :

SECRETS POLITIQUES - La ministre de l'Ecologie a mis en colère ses amis écolos en annonçant vouloir construire de nouveaux réacteurs.

 L'INFO. "Il faut programmer la construction d'une nouvelle génération de réacteurs, qui prendront la place des anciennes centrales lorsque celles-ci ne pourront plus être rénovées". Cette annonce de Ségolène Royal dans l'hebdomadaire "Usine nouvelle" a fâché les écologistes. Ils sont assommés. Pour eux, la ligne rouge a été franchie.

 >> LIRE AUSSI - Nucléaire : Royal veut construire de nouveaux réacteurs

"Elle a buggué". En ON, les écologistes s'en tiendront à  des propos résignés et tenus, car l’heure est à la concorde nationale. Mais en coulisses, les Verts se lâchent :  "elle a buggué", tranche l’un d’eux". "Elle a fait une méga provocation complètement à contre-temps", lâche une autre, cinglante. "Elle a découvert l’écologie en 92 et on est en 2015", tacle encore un autre, vachard.

Elle a appelé les dirigeants écolos.  Un proche de Cécile Duflot – l'ancienne patronne des écolos s'est dite " très ébranlée par les propos de Ségolène Royal" - fait remarquer que l’action EDF a bondi en bourse après la déclaration de la ministre de l'Ecologie. Après un atterrissage réussi, Ségolène Royal a récemment accumulé les sujets de crispation : le budget de l’écologie en baisse, la conférence climat qu’elle laisse à Laurent  Fabius, sa décision d’autoriser les feux de cheminée

>> DÉCRYPTAGE - Le nucléaire français est au plus mal

Depuis cette nouvelle sortie sur les réacteurs, Ségolène Royal rame. Elle a appelé Cécile Duflot et Emmanuelle Cosse ,la patronne d’Europe Ecologie – Les Verts pour tenter de les rassurer en plaidant  l’erreur de com'. Sans succès.