Novelli pilote la communication des restaurateurs

  • A
  • A
Novelli pilote la communication des restaurateurs
Partagez sur :

La Tribune révèle que Bercy veut orchestrer une campagne de communication pour redorer leur image ternie par la polémique sur la TVA.

"L’opinion publique, largement alimentée par les médias, constitue aujourd’hui une menace forte pour la bonne marche de la réforme (sur la TVA, ndlr)." Le journal La Tribune s’est procuré un document confidentiel adressé par Oséo, la banque des PME, à des agences de communication, dans lequel on peut y lire cette phrase.

Oséo demande à ces agences de lancer une "campagne coup de poing sur une période resserrée pour communiquer positivement sur la baisse de la TVA". Une requête directement orchestrée par le cabinet d’Hervé Novelli, qui est mentionné comme contact référent sur le document. C’est ce même secrétariat d'État chargé du commerce qui est chargé de négocier avec les restaurateurs l’application de la baisse de la TVA à 5,5%. Il exige d’ailleurs des délais calés sur son propre agenda politique.

"Il est urgent pour les professionnels de donner de nouveaux gages de leur implication et de créer un climat médiatique et politique favorable avant cette date du 15 décembre", poursuit le texte. Jour où le secrétaire d’Etat rencontrera les restaurateurs dans le cadre du suivi du dossier.

Cette campagne de communication sera financée grâce au Fonds de modernisation de la restauration, dont l’objectif initial est de "moderniser la profession", mais qui comprend un budget destiné à "promouvoir les métiers de la restauration, et plus généralement l’image de la restauration". Une utilisation du fonds qui n’est pas sans poser problème. Une telle campagne n’est pas dans les missions prévues du Fonds. Par ailleurs, aucun appel d’offres public n’a été lancé.