VIDÉO - Quand Cécile Duflot refuse de commenter l'annulation de... la loi Duflot 2

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'ancienne ministre de l'Égalité des territoires et du Logement a refusé d'évoquer l'annulation de sa loi sur le plafonnement des loyers parisiens.

INTERVIEW

Elle a donné son nom à une loi, désormais reléguée aux l'oubliettes. La Cour d'appel de Paris a en effet confirmé mardi l'annulation de l'encadrement des loyers dans la capitale, une mesure mise en place par Cécile Duflot sous le quinquennat de François Hollande. Invitée de la matinale d'Europe 1, l'intéressée, désormais directrice de l'ONG Oxfam, a refusé de commenter cette actualité, évoquant "une autre vie".

"Vous m'avez déjà entendue". "Aujourd'hui, quand je parle à votre micro, je parle au nom d'Oxfam France", explique Cécile Duflot. Invitée une deuxième fois à s'exprimer à propos de cette actualité, l'ancienne ministre du Logement a calmement fermé la porte, déclarant : "Il y a des gens qui seront tout à fait compétents pour s'exprimer sur ce sujet. Vous m'avez déjà entendue, et si des gens veulent retrouver ce que je pensais, ils le retrouveront sans difficulté".

Cette décision "est un problème". En novembre dernier, Cécile Duflot avait à nouveau défendu l'encadrement des loyers juste après son annulation par le tribunal administratif de Paris. Cette décision "est un problème pour les centaines de milliers de familles qui sont concernées par cet encadrement, qui depuis deux ans et demi ont bénéficié d'une baisse de loyer en moyenne de 30 à 50 euros, ce qui fait 500 euros sur une année", avait-elle estimé sur France Inter, arguant qu'il s'agissait d'une mesure qui "marche" et qu'elle voulait voir étendue à l'ensemble de l'agglomération parisienne.