Notre-Dame-des-Landes : Nicolas Hulot a rencontré la maire de Nantes

  • A
  • A
Notre-Dame-des-Landes : Nicolas Hulot a rencontré la maire de Nantes
La rencontre a eu lieu à la demande du ministre, selon un communiqué de la maire (PS) de Nantes. @ AFP
Partagez sur :

Après la publication du rapport des médiateurs sur le projet controversé d'aéroport, le ministre de la Transition écologique et solidaire a rencontré samedi la maire (PS) de Nantes. 

Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a rencontré samedi la maire PS de Nantes, Johanna Rolland, après la remise du rapport des médiateurs sur le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

La rencontre a eu lieu à la demande du ministre, selon un communiqué de Johanna Rolland, par ailleurs présidente de Nantes Métropole. Elle "a permis à Johanna Rolland de rappeler les raisons de son soutien au transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, qui participe de la stratégie globale de développement du territoire et de son accessibilité", précise l'élue locale dans ce communiqué, en citant comme argument "le respect du vote des citoyens lors de la consultation du 26 juin 2016" (55% de "oui" au transfert de l'aéroport à NDDL).



Le rapport des médiateurs publié mercredi. Selon le rapport des médiateurs publié mercredi, un transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville, ou son maintien, avec un réaménagement, à Nantes-Atlantique, au sud de Nantes, sont deux options "raisonnablement envisageables". Sans trancher, il remet ainsi en selle l'éventuel réaménagement de l'actuelle infrastructure, écarté jusqu'alors par les pro-NDDL.

La décision du gouvernement attendue avant fin janvier. D'ici la décision du gouvernement, attendue avant fin janvier, Nicolas Hulot et la ministre des Transports Élisabeth Borne doivent rencontrer "les élus et les parties prenantes qui le souhaiteront afin de faire la pédagogie de ce rapport et surtout d'entendre leurs réactions à la publication de ce rapport", a indiqué le Premier ministre Édouard Philippe mercredi.