Notre-Dame-des-Landes : Duflot demande à Hollande "d’arrêter ce processus"

  • A
  • A
Partagez sur :

La députée écologiste a déploré la confirmation de l’expulsion des familles et des agriculteurs, avant d’interpeller le gouvernement. 

INTERVIEW

Une décision défavorable aux opposants à Notre-Dame-des-Landes. La justice a confirmé lundi l'expulsion des derniers occupants "historiques" des terrains prévus pour accueillir le futur aéroport, près de Nantes. Une décision "assez logique", mais qui "désole" Cécile Duflot, farouche opposante au projet, interrogée lundi soir sur Europe 1. "On sait très bien qu’il y a des fragilités juridiques mais en plus une inutilité. C’est la responsabilité des politiques, et en premier lieu celle du président de la République, d’éviter l’irréparable et arrêter ce processus qui n’a pas vocation à aboutir parce que cet aéroport est inutile", a estimé la députée écologiste.

"Une décision politique". "C’est une décision politique, on peut dire qu’on fait un moratoire sur les travaux, a minima, le temps que l’ensemble des expertises soient faites. Les opposants au projet sont prêts à une grande transparence sur une expertise contradictoire. Il faut regarder les choses en face, les besoins aéroportuaires, car on peut avoir un projet beaucoup plus utile. La modernisation de l’aéroport existant serait bien plus facile et plus écologique", a conclu Cécile Duflot.