Notes de frais : un parlementaire s'inquiète de devoir aller au Mc Do

  • A
  • A
Notes de frais : un parlementaire s'inquiète de devoir aller au Mc Do
Alain Tourret a exprimé son inquiétude sur le remplacement de l'indemnité de frais de mandat pour les parlementaires par un système de notes de frais. (Illustration)@ AFP
Partagez sur :

Le sénateur Alain Tourret a exprimé son inquiétude, mardi, quant au remplacement de l'indemnité de frais de mandat pour les parlementaires par un système de notes de frais.

Avec son slogan, "Venez comme vous êtes", la chaîne de restauration rapide McDonald's serait sûrement ravie de l'accueillir. Mais mardi, dans une déclaration en Commission des lois de l'Assemblée nationale, repérée par Les Inrocksle sénateur Alain Tourret s'est dit inquiet sur le nouveau système de notes de frais des parlementaires qui pourrait, selon lui, les pousser à manger hamburgers et autres frites dans un fast-food, plutôt que de déjeuner dans un "restaurant trois étoiles" .


"C’est extraordinairement dangereux". Le sénateur et soutien d'Emmanuel Macron décrit un "système de contrôle", inclus dans la loi de moralisation de la vie publique. "Pourquoi avoir déjeuné dans un hôtel 3 étoiles et non pas au McDo ?", interroge-t-il. "À partir du moment où vous ne présentez pas que des factures de McDo toutes vos factures vont être rejetées", poursuit le sénateur. "C’est extraordinairement dangereux", conclut Alain Tourret. 

Les Inrocks rappelle toutefois que ce système de notes de frais a déjà cours dans toutes les entreprises.