Nord : ce geste de solidarité des élus

  • A
  • A
Nord : ce geste de solidarité des élus
@ MAXPPP
Partagez sur :

REPORTAGE - Les élus du Cateau-Cambrésis ont décidé de baisser leurs indemnités de 10%.

Le geste. Mercredi en conseil municipal, les élus du Cateau-Cambrésis ont adopté une mesure suffisamment rare pour être signalé. Ils ont en effet, à l’unanimité de surcroît, voté une baisse de 10% des indemnités du maire, des adjoints et des conseillers municipaux délégués. Dégageant ainsi 12.000 euros.

Priorité au social. La réduction des indemnités des élus du Cateau-Cambrésis permettra de financer une prime à la naissance pour les jeunes parents, des fournitures scolaires pour les écoliers, des aides pour les frais d’inscription pour les étudiants, mais aussi des services en faveur des personnes âgées.

Le mot du maire. C’est Serge Siméon, le maire du Cateau-Cambrésis, qui est à l’initiative de la baisse, motivée par l’insuffisance des financements publics. "Nous sommes conscients que l’Etat, depuis de nombreuses années n’a plus les moyens de sa politique", explique l’élu à Europe 1. "Il faut trouver une solution, il faut aider les gens qui souffrent. Et faire preuve de solidarité, pour nous, c’était du concret. Donc il faut qu’on résolve si peu soit-il les problèmes de société. On est en osmose avec notre population."

Une initiative bien reçue. Dans une épicerie solidaire de cette ville du Nord de 7.000 habitants, l’initiative des élus est forcément bien accueillie. "Je trouve que c’est bien. On trouve qu’on n’a déjà pas beaucoup pour nous. Alors ce qu’on fait pour les enfants, pour les personnes âgées, c’est vrai qu’on peut leur dire un bon merci", réagit une habitante. "Si c’est pour donner aux autres, c’est bien. C’est tellement rare qu’il faut le dire", renchérit un autre.

"Si ça pouvait servir d’exemple à beaucoup d’endroits, ce serait super", abonde Michel Wiseur, responsable des Restos du cœur du Cateau, "Il y a de plus en plus de gens en difficultés. Donc un petit coup de pouce, émanant des élus, c’est très bien." Et les premiers versements pour les familles bénéficiaires sont prévus dans les prochaines semaines.