Non, Gaudin ne veut pas vendre la Corse

  • A
  • A
Non, Gaudin ne veut pas vendre la Corse
Dans une lettre reçue par plusieurs rédactions, Jean-Claude Gaudin se rallie à l'idée de vendre la Corse "pour renflouer les caisses de l'Etat", un "canular de mauvais goût" selon le sénateur-maire (UMP) de Marseille qui a annoncé mardi porter plainte pour faux et usage de faux.@ REUTERS
Partagez sur :

Dans une lettre, un faux maire de Marseille se rallie à cette idée "pour renflouer les caisses de l’État".

Dans une lettre reçue par plusieurs rédactions, Jean-Claude Gaudin se rallie à l'idée de vendre la Corse "pour renflouer les caisses de l'Etat", un "canular de mauvais goût" selon le sénateur-maire (UMP) de Marseille qui a annoncé mardi porter plainte pour faux et usage de faux. Ce courrier, copiant l'en-tête de la Ville, apparaît tout de suite comme une mauvaise imitation: formulations maladroites, mise en page bâclée, erreurs (Gaudin présenté comme vice-président du Sénat, gribouillis en guise de signature).

"Un de mes collaborateurs m'a rapporté dernièrement qu'un avocat renommé avait émis l'hypothèse assez déroutante de vendre l'île de Beauté pour renflouer les caisses de l'Etat (...) Je pense sincèrement que cette opération se justifie pleinement dans un proche avenir", déclare le faux élu. "Plutôt que d'investir à fonds perdus des milliards dans cette île du diable, mieux vaut en effet s'en séparer pour qu'elle nous rapporte quelques sous", ajoute l'usurpateur. Et d'avancer deux raisons: "notre endettement record qui serait du coup allégé" et "l'insécurité permanente qui règne dans cette île aux mains de la mafia locale, qui nous coûte d'importantes forces de police et de gendarmerie sans résultat probant".

Dans un communiqué publié mardi soir, la mairie explique que "des personnes mal intentionnées, ayant dérobé du papier à en-tête de la mairie de Marseille et dupliqué frauduleusement la griffe de Jean-Claude Gaudin, s'en sont servies pour écrire et diffuser de fausses déclarations". "Bien entendu, il n'en est rien, ce courrier est un faux! Pour Jean-Claude Gaudin, la Corse est à l'intérieur de la République et doit y rester", ajoute le communiqué, précisant qu'une plainte a été déposée par le maire auprès du procureur de la République à Marseille.