Nom : Le Pen, prénom : Marion

  • A
  • A
Nom : Le Pen, prénom : Marion
Marion Maréchal-Le Pen aura l'occasion de se faire un prénom lors des élections législatives, à Carpentras.@ REUTERS
Partagez sur :

La petite-fille de Jean-Marie Le Pen devrait être candidate aux législatives à Carpentras.

Après Jean-Marie et Marine, il faudra bientôt compter sur un autre membre du clan Le Pen en politique. Marion Maréchal-Le Pen, petite-fille du premier et nièce de la seconde, devrait en effet être candidate aux législatives, à Carpentras.

Marion Le Pen n’est pas totalement une inconnue du monde politique. Elle a déjà sollicité le vote de Français, lors des régionales en Ile-de-France. Mais malgré sa deuxième place sur la liste FN, elle n’avait pas été élue. Deux ans plus tard, à 21 ans, elle remet donc le couvert, aux législatives cette fois, un rendez-vous d'importance pour le parti frontiste. Probable candidate à Carpentras, la dernière de la dynastie politique des Le Pen a cette fois des bonnes chances de bien figurer. Voire d’être élue.

Dans ladite circonscription concernée, la troisième du Vaucluse, Marine Le Pen, dont le vrai prénom est... Marion, est en effet arrivée en tête lors de l’élection présidentielle avec près de 32% des voix, devant Nicolas Sarkozy et François Hollande. En cas de triangulaire, sa nièce Marion Maréchal-Le Pen aurait donc toutes ses chances. D’autant que le Front national est bien implanté dans le Vaucluse. Il y a  fait son meilleur score dimanche dernier (27,03% pour Marine Le Pen) et y possède l’un de ses deux seuls conseillers généraux, à… Carpentras.

Carpentras, tout un symbole

Marion Le Pen, fille de Yann, deuxième fille de Jean-Marie Le Pen, et de Samuel Maréchal, ancien cadre du parti, pourra en outre compter sur le soutien de son charismatique grand-père. "Moi, j'irai faire la campagne de ma petite-fille aux législatives à Carpentras", a précisé le président d’honneur du FN, qui ne sera lui-même pas candidat lui-même lors des élections législatives. L’ancien leader frontiste a donc prévu de faire plusieurs fois l’aller-retour dans le Vaucluse pour apporter son expérience et son soutien à sa petite-fille.

Jean-Marie Le Pen sera d’autant plus motivé que la ville de Carpentras est lourde de symbole pour le Front national. En 1990, le parti frontiste avait été accusé d’être indirectement responsable de la profanation du cimetière juif de la ville. "C'est là que le Front national a été insulté et accusé à tort par un complot politicien de la gauche. Le Front national souhaite prendre une éclatante revanche à Carpentras en la personne de cette jeune fille qui est très symbolique de sa génération", a prévenu Jean-Marie Le Pen.

Avec le soutien de son grand-père, et dans un territoire adéquat, Marion Le Pen pourrait donc devenir députée le 17 juin, à seulement 22 ans. Elle serait alors à coup sûr la benjamine de l’hémicycle. En 1956, le benjamin de l’Assemblée nationale avait lui 28 ans. Il s’appelait Jean-Marie Le Pen.