NKM tacle les fournisseurs de box

  • A
  • A
NKM tacle les fournisseurs de box
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Elle estime que ce n’est pas de la faute du gouvernement s'ils ont choisi d’augmenter leurs tarifs.

Nathalie Kosciusko-Morizet a tapé sur les fournisseurs d'accès à internet (FAI) sur Europe 1, à propos des offres triple-play qui comprennent l’accès à internet, à la télévision et au téléphone. Car Free et Orange ont fait savoir qu’ils s’orientent vers une répercussion de la hausse de la TVA (de 5,5% à 19,6%) voulue par le gouvernement sur ces forfaits.

L'intégralité de l'interview :

La secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique a expliqué qu’"aujourd’hui, dans un forfait triple-play, on considère forfaitairement que 50% c’est la télévision et on applique la TVA à taux réduit". Seulement, déplore-t-elle, "Bruxelles nous demande de ne plus faire ça forfaitairement parce qu’il y a des gens qui achètent un triple-play et qui ne peuvent pas avoir accès à la télé par exemple".

"Bruxelles nous dit : ‘il faut que ce soit au réel’. Mais faire au réel, c’est quand même très très compliqué", assure-t-elle. Et c’est pourquoi, ajoute la secrétaire d’Etat, elle conseille aux FAI une autre méthode : "Moi ce que je dis aux opérateurs, c’est qu’il y a des moyens pour que cela coûte encore moins cher. Il suffit de découpler la partie télévision de la partie internet et téléphonie".

La solution NKM

Après "si les opérateurs veulent augmenter leurs tarifs, c’est leur liberté commerciale", a insisté Nathalie Kosciusko-Morizet au micro de Nicolas Demorand et de Claude Askolovitch. "Mais ils ne vont pas mettre ça sur le dos du gouvernement", a-t-elle ajouté. "Si on répercute strictement la fin de la TVA réduite, c’est moins de deux euros par triple-play", assure la secrétaire d’Etat.

Nathalie Kosciusko-Morizet a reproché sur Europe 1 aux FAI de répercuter les fluctuations de la TVA que cela les arrange. "Quand on a baissé la TVA en 2007, les forfaits étaient à 29,99 euros avant et sont restés à 29,99 euros après", a-t-elle affirmé.