NKM : "ne pas instrumentaliser la mort" de Rémi Fraisse

  • A
  • A
NKM : "ne pas instrumentaliser la mort" de Rémi Fraisse
@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La députée de l'Essonne estime que la maire de Paris se sert de Rémi Fraisse pour "resserrer sa majorité".

L'INFO. Anne Hidalgo, maire de la capitale, a accordé une minute de silence au conseil de Paris, sur demande des écologistes, en hommage à Rémi Fraisse, militant mort lors de manifestation près du barrage de Sivens. Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée lundi matin d'Europe 1, a expliqué "devoir en parler avec son groupe. Mais la mort d'un homme n'a pas à être instrumentalisée dans des jeux politiques. On l'a vu à l'Assemblée nationale avec Cécile Duflot qui a essayé d'imposer une minute de silence. Là, on voit bien que ça sert à Hidalgo à resserrer sa majorité."

>> LIRE AUSSI - Cécile Duflot impose (presque) le silence à l'Assemblée

"De la cohérence". Puis la chef de file de la droite parisienne a rappelé que, dans la capitale "quand un pompier meurt au feu, au service des Parisiens, il n'y a pas forcément une minute de silence dans l'hémicycle du conseil de Paris. Donc il faut aussi de la cohérence".

>> LIRE AUSSI - La carte de France des zones à défendre (ZAD)