NKM lance un nouvel appel aux parrainages pour la primaire

  • A
  • A
NKM lance un nouvel appel aux parrainages pour la primaire
@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

La candidate a interpellé sa "famille" politique, lors de l'université d'été des Républicains, dimanche, à La Baule.

Le temps presse. Il ne reste plus que cinq jours aux candidats à la primaire de la droite pour réunir les parrainages nécessaires à la validation de leur participation. Nathalie Kosciusko-Morizet a donc lancé un nouvel appel aux soutiens, dimanche, lors de l'université d'été des Républicains, à La Baule.

"Ne fermons rien". "Je lance un appel ici à ceux d'entre vous, élus, députés, adhérents, qui n'ont pas encore déposé leur parrainages, à me parrainer, qu'ils soient d'accord ou pas avec moi, pour permettre à ma voix d'être entendue", a déclaré l'ancienne ministre. Elle a indiqué avoir réuni les signatures de quelque 2.000 adhérents sur 2.500, environ 200 élus sur 250 et une quinzaine de parlementaires au lieu des 20 nécessaires. "J'interpelle ma famille", a poursuivi NKM. "Ne fermons rien, ne cadenassons rien, laissons au grand peuple de l'alternance la liberté de choisir."

"J'ai besoin de ma famille". Pour l'ancienne numéro deux de LR, il est indispensable d'élargir la primaire au maximum. "Plus les idées seront plurielles, plus elle seront débattues passionnément. Et plus les guerres des ego disparaîtront. Elle est là, la clef pour réussir la primaire", a-t-elle assuré. "J'ai besoin de ma famille et j'ai la faiblesse de penser que je peux aussi lui être utile. Un parti s'honore en accordant à chacune de ses sensibilités un droit de cité. Rejeter, éliminer, exclure, ce n'est pas notre culture, c'est la culture bolchévique."

Parité. En outre, NKM a avancé l'argument de la parité pour défendre son droit à participer. "Sans avoir la possibilité de voir représentée et incarnée la couleur idéologique que je porte, la primaire ne dira pas non plus la même chose à la diversité des Français que nous devons convaincre en mai 2017. Elle ne dira pas non plus aux 52% de Français qui sont des Françaises que nous sommes un parti moderne, dans son époque." Avec Nadine Morano, qui n'a pas non plus réuni tous les parrainages nécessaires, NKM est la seule femme candidate à la candidature.