NKM : "Je ne crois pas à l’écologie spécialisée"

  • A
  • A
NKM : "Je ne crois pas à l’écologie spécialisée"
NKM a réagi à la possible candidature Hulot.@ MAXPPP
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">EXCLU</CUSTOM> - La ministre de l’Ecologie réagit à la candidature de Nicolas Hulot.

En déplacement à New York, Nathalie Kosciusko-Morizet a réagi mardi soir à la candidature annoncée de Nicolas Hulot à l’élection présidentielle. "Je respecte totalement le choix de Nicolas Hulot", a sobrement commenté au micro d’Europe 1 la ministre de l’Ecologie, avant de contester le choix de l’animateur en matière d’écologie politique.

"Je ne crois pas à l’écologie spécialisée" :

"Je ne crois pas à l’écologie spécialisée. Les partis écologistes et les candidats écologistes, ça a toujours eu le même résultat qui fait qu’on parle paradoxalement moins d’écologie et qu’on en fasse moins", a argumenté Nathalie Kosciusko-Morizet. "Un exemple : la période Jospin, 97-2002, il y avait des Verts au gouvernement. Est-ce que vous vous souvenez d’un seul fait majeur en matière de politique gouvernementale ? "

La ministre a ensuite poursuivi sa démonstration. "Quand il y a un petit parti écolo ou un candidat écolo, dans un premier temps, le grand parti de gouvernement qui est à côté se sent dédouanée de la nécessité de travailler sur l’écologie. Ils sous-traitent en quelque sorte. Et dans un deuxième temps, le petit parti écolo, le candidat écolo a besoin d’être sur tous les sujets pour exister politiquement. Donc lui aussi parle moins d’écologie", a-t-elle théorisé.