Le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A, à Pôle emploi en janvier 2012, s’établit à 2.861.700 soit 0,5% de plus (+13.400) par rapport à décembre 2011. C'est le huitième mois de hausse de suite, selon les chiffres dévoilés vendredi. Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, porte parole de Nicolas Sarkozy, pas question d'être "fatalistes".

"On a un ralentissement de la hausse du chômage par rapport aux mauvais chiffres de décembre où il y avait eu une augmentation de 30.000 chômeurs. On est entre 13.000 et 14.000 mais c'est toujours une augmentation. Nous sommes dans un contexte économique très difficile. Nous sommes à la fois réalistes et en même temps, nous ne sommes pas fatalistes", explique Nathalie Kosciusko-Morizet, ex-ministre de l'Ecologie sur Europe 1. Et notamment sur les suites du sommet pour l'emploi, on met en œuvre toutes les mesures pour faire en sorte qu'un maximum de Français puissent retrouver un emploi et ne pas le perdre. Dans ces résultats, il y a un chiffre intéressant : le chômage baisse chez les plus de cinquante ans et chez les jeunes", ajoute-t-elle.