Nicolas Sarkozy veut limiter ses déplacements

  • A
  • A
Nicolas Sarkozy veut limiter ses déplacements
Partagez sur :

Le président a demandé à ses collaborateurs d'alléger son agenda. Nicolas Sarkozy ne veut effectuer qu’un seul déplacement par semaine contre une moyenne de trois jusqu’à présent.

La consigne est stricte : un déplacement en province par semaine, pas plus. Nicolas Sarkozy a demandé à son chef de cabinet d’alléger ses déplacements sur le terrain aussi bien en France qu’à l’étranger, selon des informations Europe1.

Nicolas Sarkozy entend donc changer de rythme. Il veut tirer les enseignements de son début d'année où il avait soutenu une vingtaine de discours pour le seul mois de janvier et effectué trois déplacements par semaine. "C'était n'importe quoi" admet un de ses proches. "Il lui arrive de trouver qu'on charge trop la barque", ajoute un conseiller.

Désormais il ne se rendra que dans un seul pays à la fois et évitera les tournées express comme celle "Libye-Sénégal-Gabon" qu’il a effectuée en juillet 2007. Il était alors resté une dizaine d'heures dans chaque capitale de ces trois pays africains. Lors de ce type de déplacements très courts, il est souvent obligé de quitter ses hôtes avant la fin du dîner officiel. Un comportement qu’il ne veut plus reproduire.

En revanche, Nicolas Sarkozy "a beaucoup aimé sa visite en Espagne", rapporte un proche. " Il y était resté 48 heures. Il veut prendre son temps". Fin avril, il a invité des artistes à l'Elysée pour parler de la loi internet. "On nous avait dit qu'il serait là pour l'apéritif", raconte un participant. "Finalement, il est resté 2h30."

Europe1.fr avec Jerôme Chapuis