Sarkozy (re)prend ses quartiers à l'UMP

  • A
  • A
Sarkozy (re)prend ses quartiers à l'UMP
@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGE - Le nouveau président du parti a pris possession de ses bureaux lundi matin. ll a reçu Bruno Le Maire, arrivé deuxième du scrutin interne.

36 heures après son élection, il est déjà à l’œuvre. Nicolas Sarkozy, le nouveau président de l'UMP, a pris possession lundi matin de l'ancien bureau de Jean-François Copé au huitième étage du siège du parti, dans le 15e arrondissement de Paris. Un bureau qui avait été transformé en salle de réunion lorsque le triumvirat Fillon-Juppé-Raffarin avait assuré l'intérim à la tête de l'UMP...

Bruno Le Maire, premier visiteur. Toute la journée, l'ex-chef de l'Etat va enchaîner les rendez-vous. Le premier a eu lieu dès 9 heures avec Bruno Le Maire, qui a créé la surprise lors du scrutin interne en rassemblant 29% des suffrages. Sous l’œil des caméras, Nicolas Sarkozy l'a raccompagné à la sortie. Sur Twitter, il a aussitôt affirmé avoir passé un "moment chaleureux" avec son ancien ministre, disant partager avec lui "une vision commune de l'avenir de notre mouvement".



Nicolas Sarkozy doit ensuite recevoir Xavier Bertrand, candidat déclaré à la future primaire. Il déjeunera avec l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

>> LIRE AUSSI - Les cinq chantiers qui attendent Nicolas Sarkozy

Le casting. Si Nicolas Sarkozy mène ces consultations, c'est en vue de constituer rapidement son équipe. Frédéric Péchenard, qui a été son directeur de campagne pour la présidence de l'UMP, devrait être nommé directeur général. Le suspense persiste sur le nom que Nicolas Sarkozy retiendra pour le poste crucial de secrétaire général du parti. Ses soutiens Laurent Wauquiez et Nathalie Kosciusko-Morizet sont en lice, mais Luc Chatel pourrait conserver le poste.

Quant à Alain Juppé et François Fillon, les deux grands rivaux de Nicolas Sarkozy en vue de la primaire, ils font attendre le nouveau président de l'UMP. En déplacement au sommet de la francophonie à Dakar, Alain Juppé ne sera pas disponible lundi. Selon les informations d'Europe 1, il devrait rencontrer Nicolas Sarkozy mardi. Quant à François Fillon, il ne reviendra à Paris que mardi, pour les travaux de l'Assemblée nationale.

>> LIRE AUSSI - UMP : le cadeau empoisonné de Sarkozy à Fillon et Juppé