"Nicolas Sarkozy manipule les Français"

  • A
  • A
"Nicolas Sarkozy manipule les Français"
Partagez sur :

Nicolas Dupont-Aignan a critiqué sur Europe 1 le débat sur l’identité nationale et les dépenses de la présidence de l’UE.

"A force de manipuler les Français par des très beaux discours [..] sans les traduire en actes, [Nicolas Sarkozy] alimente une frustration terrible et un sentiment d’écœurement de nos compatriotes", a déclaré Nicolas Dupont-Aignan sur Europe1 mercredi soir. Le président de Debout la République a dit qu’il regrettait avoir voté pour Nicolas Sarkozy en 2007. "Je souhaite qu’il y ait une alternative politique pour que la France ne revive pas encore cinq ans de ce cauchemar", a–t-il ajouté.

Sur les dépenses de la présidence française de l’Union européenne, le député de l’Essonne considère que "cela participe d’un dérèglement de l’esprit publique qui est très généralisé. C’est un peu de même nature qu’un PDG d’une banque qui s’octroie un bonus scandaleux. J’ai le sentiment qu’ils ont perdu la tête." Le maire de Yerres demande "un peu moins de paillettes et un peu plus d’actions". "On peut recevoir les gens correctement sans dépenser trop d’argent. Tout ça est grotesque", ajoute-t-il.

"La ficelle est un peu grosse" juge le député concernant le grand débat sur l’identité nationale. "Alimenter un débat sur l’identité nationale quand on laisse se produire des désordres qui minent l’identité nationale, c’est dangereux", poursuit-il évoquant notamment des frontières "pas contrôlées".

Nicolas Dupont-Aignan a été, il y a dix ans, le secrétaire aux fédérations du Rassemblement du peuple français (RPF), le mouvement de Charles Pasqua. Il considère que l’ancien ministre, condamné à un an de prisonferme dans l’affaire de l’Angolagate, "n’était pas un chef de parti très organisé". Mais pour autant, il affirme ne pas avoir été au courant de dérives et estime que "c’est très facile de juger les gens après coup".

Regardez Nicolas Dupont-Aignan :