Sarkozy répond à Enthoven : "la République a trop reculé"

  • A
  • A
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy était l’invité exceptionnel de la Matinale d’Europe 1 mercredi. Lors de son rendez-vous quotidien La Morale de l'info, Raphaël Enthoven a questionné le président des Républicains sur le nouveau nom de son parti.

La République a trop reculé. Nicolas Sarkozy était l’invité exceptionnel de la Matinale d’Europe 1 de Thomas Sotto, mercredi. Invité à réagir pendant la chronique du philosophe Raphaël Enthoven, La Morale de l'info, le président du parti Les Républicains a affirmé qu'il n'y avait pas de place pour les socialistes chez les Républicains, avant de renchérir : "Les socialistes mettent le socialisme avant la République. Moi je mets la République avant tout autre chose car je considère que le problème de notre société, c'est que la République a trop reculé".

Appropriation. Raphaël Enthoven a questionné le président des Républicains sur le nom du parti, notamment sur l'ambiguïté induite par la similarité des termes en "Les Républicains" et "République". "Votre tâche n'est-elle pas d'expliquer la différence entre une institution et une opinion au lieu de jouer sur les mots (...) et de vous approprier le nom de République ?", a interrogé le philosophe. "Pour nous, ce n'était pas une façon de s’approprier le mot, mais de dire que la République était notre priorité", s'est défendu Nicolas Sarkozy. Pour corroborer ses propos, le président des Républicains a cité d'autres exemples à travers le monde. "Regarder en Espagne, les centristes s'appellent 'Les citoyens' (...) Regardez Obama, son parti s'appelle "Les Démocrates'", a argumenté Nicolas Sarkozy.

>>> Les moments forts de la matinale spéciale avec Nicolas Sarkozy