Nicolas Hulot veut prendre son temps

  • A
  • A
Nicolas Hulot veut prendre son temps
Nicolas Hulot va devoir travailler son image pour être crédible en tant qu'homme politique.@ MAXPPP
Partagez sur :

Après le tumulte de sa candidature, l’ex-animateur veut se donner le temps de se crédibiliser.

"Le Hulot Ushuaïa, c'est terminé." Ce proche de Nicolas Hulot témoigne de la mue à venir de l’ex-animateur, officiellement candidat à l’élection présidentielle depuis mercredi. La star médiatique souhaite désormais se transformer en véritable homme politique. Et pour cela, il va prendre son temps.

Nicolas Hulot souhaite en effet se faire rare quelques temps, selon son entourage. Pas de meeting, pas de grand’messe dans les jours qui viennent. La vraie campagne démarrera à l'automne. Histoire d'économiser ses forces.

Etape incontournable à La Rochelle

D'ici là, Nicolas Hulot va se concentrer sur deux axes : son programme et les primaires écologistes. Les réunions d'experts vont reprendre sur la péniche de son vieil ami Gérard Feltzer. Le candidat écolo veut évaluer la crédibilité des mesures qu'il envisage.

Dans un second temps, Nicolas Hulot partira à la rencontre des fédérations écologistes. Daniel Cohn-Bendit lui a conseillé la semaine dernière de faire "un tour de France" pour mobiliser des soutiens. Avec une étape incontournable à La Rochelle, au début du mois de juin, où se tiendra le Congrès d'Europe Ecologie-Les Verts, avant les primaires fixées au début de l'été.

Car pour la présidentielle, Nicolas Hulot devra être fin prêt. Un cadre des Verts le met en garde : "j'attends qu'il réponde aussi sur les questions de politique étrangère, Côte d'Ivoire ou Afghanistan parce que", ironise-t-il, "on n'est pas une association environnementale".