Nicolas Hulot rend un hommage appuyé à Ségolène Royal, une "dame courage"

  • A
  • A
Nicolas Hulot rend un hommage appuyé à Ségolène Royal, une "dame courage"
Succédant à Ségolène Royal, Nicolas Hulot devient le nouveau ministre de l'Écologie.@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Lors de la passation de pouvoir au ministère de l'Écologie, Nicolas Hulot a salué le travail accompli par Ségolène Royal pendant trois ans à ce portefeuille.

Nicolas Hulot, nouveau ministre de la Transition écologique et de la Solidarité, a rendu un hommage appuyé mercredi à Ségolène Royal, qu'il a qualifiée de "dame courage" et de "ministre exceptionnelle" lors de la passation de pouvoir. "Vous me laissez un socle d'acquis qui va peut-être rendre ma position plus confortable et j'espère protéger ce que vous avez obtenu", a déclaré le militant écologiste pour qui Ségolène Royal a été "une ministre exceptionnelle". 

"Le devoir accompli". "J'ai été du côté de ceux qui exigeaient, je vais peut-être découvrir que c'est un rôle plus facile que ceux qui réalisent", a-t-il enchaîné. "Je sais le courage dont vous avez fait preuve, vous êtes une dame courage", a-t-il lancé. "Partez avec la conviction du devoir accompli", lui a encore dit le militant écologiste, estimant qu'il n'allait pas pouvoir la remplacer car elle est "irremplaçable".



"Le ministère du futur, du vivant". Nicolas Hulot a ensuite évoqué les enjeux écologiques, "une cause qui nous dépasse, qui est magnifique" car "nous menons la bataille de l'esprit, nous essayons de donner du sens au progrès, à l'intelligence". "C'est le ministère du futur, du vivant, de la solidarité", a-t-il affirmé. Le ministre venu de la société civile a aussi souligné que les enjeux écologiques étaient "une contrainte mais aussi une opportunité". "Un nouveau modèle est en gestation (...) avec une fantastique créativité dans les PME, le tissu associatif, les collectivités locales" et "on va essayer que ces créativités deviennent les standards de demain", a-t-il plaidé.

Royal applaudie chaleureusement. Auparavant, Ségolène Royal avait prononcé un bref discours à l'issue duquel elle avait été chaleureusement applaudie par les équipes réunies dans la cour du ministère. Dans ce ministère, a-t-elle déclaré, "il faut du courage, une vision, de la persévérance, c'est ce que nous avons essayé de faire". Ségolène Royal a dit quitter le ministère "avec le sentiment du devoir accompli" et "la satisfaction qu'il sera entre de bonnes mains".