Nicolas Dupont-Aignan sur la directive travailleurs détachés : "On va renégocier" avec l'Union européenne

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le candidat à la présidentielle refuse de continuer à appliquer la directive européenne s'il est élu et souhaite renégocier avec l'UE.

INTERVIEW

Invité dans la matinale d'Europe 1 lundi, Nicolas Dupont-Aignan a précisé quelques points de son programme économique. Il s'est notamment montré ferme contre la directive européenne sur les travailleurs détachés. "Je veux supprimer, du premier jour où je serai élu, la directive travailleurs détachés parce que c'est une préférence étrangère", a-t-il indiqué.

"Des règles qui nous tuent". Que ce soit une règle européenne n'arrête pas le candidat à la présidentielle. "Le peuple français va les changer en 2017. On n’est pas obligé d’accepter des règles qui vous tuent." Nicolas Dupont-Aignan n'envisage pas pour autant de sortir de l'Union européenne "mais on va renégocier. Comme madame Thatcher l'avait fait, comme monsieur Kohl, comme le général De Gaulle, comme tous les vrais chefs d'Etat l'avaient fait."

"Concurrence déloyale". Il rejoint sur ce point Jean-Luc Mélenchon qui envisage une sortie dans le cas d'échec des négociations. "On ne peut pas continuer à avoir des dizaines de milliers d'artisans qui font faillite, des PME qui ferment parce que nous avons un système de concurrence déloyale".