Neige : la faute au PS ?

  • A
  • A
Neige : la faute au PS ?
Valérie Pécresse n'a pas laissé passer l'occasion donnée par la neige de critiquer l'exécutif régional d'Ile-de-France.@ MAXPPP
Partagez sur :

Valérie Pécresse a utilisé la météo pour critiquer la gestion des transports franciliens.

Huchon dans le viseur. Depuis qu’elle n’est plus ministre, Valérie Pécresse concentre le gros de ses critiques sur la région Ile-de-France et son président Jean-Paul Huchon. C’est que la désormais secrétaire générale déléguée de l’UMP a les élections régionales de 2014 (sans doute repoussées à 2015) dans le viseur. Toutes les occasions sont donc bonnes pour adresser une pique à l’administration régionale. Même la météo.

"Pagaille". Valérie Pécresse, rejointe dans ce combat par François Legaret, conseiller UMP de Paris, soucieux lui d’égratigner Bertrand Delanoë, dénonce dans un communiqué la "pagaille dans les transports en commun franciliens". "Le constat est cinglant : pas un seul bus en circulation et une voirie impraticable dans la capitale, des problèmes à répétition sur l'ensemble du réseau ferroviaire francilien", accusent les deux élus UMP dans un communiqué.

978x489 LeLab - Neige : Pécresse charge la "mauvaise gestion" du PS

"Inertie coupable". Forcément, le coupable est tout trouvé : le pouvoir socialiste, qui n’a pas su répondre à la situation, aussi exceptionnelle fut-elle. "La situation inacceptable vécue aujourd'hui par les Parisiens et les milliers d'usagers des transports en commun franciliens démontre l'incapacité de la Ville de Paris à prendre les mesures nécessaires en matière de salage et de déneigement, et l'incapacité du STIF (Syndicat des transports d'Ile-de-France) à assurer sa mission d'autorité organisatrice des transports", poursuivent Valérie Pécresse et François Legaret. "Les responsables socialistes ont fait preuve d’une inertie coupable en n’anticipant pas les conséquences de telles conditions météorologiques sur les déplacements en Ile-de-France."

"Prendre en urgence toutes les mesures nécessaires". Et Valérie Pécresse n’en a pas fini avec ce dossier. Vigilante, l’ancienne ministre n’a pas manqué de remarquer que la neige pourrait tomber à nouveau dans les prochains jours. "Alors qu’un nouvel épisode neigeux est prévu demain matin, Valérie Pécresse et Jean-François Legaret demandent à la Ville de Paris et au STIF de prendre en urgence toutes les mesures nécessaires afin d’assurer aux usagers la possibilité de se déplacer dans des conditions optimales. Espérons pour les franciliens que ce message de sagesse sera entendu par les autorités.