Nathalie Kosciusko-Morizet sera bien candidate à la primaire de la droite et du centre

  • A
  • A
Nathalie Kosciusko-Morizet sera bien candidate à la primaire de la droite et du centre
Nathalie Kosciusko-Morizet a confirmé qu'elle avait assez de parrainages pour se présenter à la primaire, jeudi sur France 2 @ Capture d'écran France 2
Partagez sur :

La députée de l'Essonne a confirmé avoir réuni assez de parrainages pour se présenter à la primaire de la droite et du centre, jeudi soir sur France 2. 

C'est désormais officiel : après plusieurs semaines d'intense campagne médiatique et un sprint final qui s'est joué dans les derniers jours du délai imparti, la députée de l'Essonne Nathalie Kosciusko-Morizet dispose d'assez de parrainages pour être candidate à la primaire de la droite et du centre

"Une voix plus optimiste". "Après une campagne intense, tout l'été, beaucoup de travail et une mobilisation extraordinaire, mon équipe et moi avons réuni les parrainages nécessaires", a affirmé Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée du JT de France 2, jeudi soir. "C'est un mouvement qui se met en marche pour faire entendre une voix plus optimiste dans la primaire", a-t-elle ajouté. 

J'ai reçu et apprécié des messages de sympathie
Nathalie Kosciusko-Morizet

Certains soutiens "tardifs". Plusieurs candidats ayant déjà suffisamment de parrainages et personnalités politiques avaient apporté leur soutien à "NKM", appelant à ce qu'elle puisse participer à la primaire. Sur France 2, la candidate a dit avoir "apprécié des messages de sympathie, notamment d'Alain Juppé, très tôt dans la campagne". Elle a également remercié Valérie Pécresse, soulignant qu'il était faux de dire "que les femmes ne s'entraident pas entre elles". D'autres soutiens "étaient plus tardifs et dont on comprenait bien qu'ils volaient au secours d'un débat déjà bien engagé", a-t-elle finalement taclé.