Nathalie Arthaud dévoile son patrimoine sur Europe 1

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Tout comme François Fillon la veille, la candidate Lutte ouvrière a dévoilé son patrimoine, mardi sur Europe 1.

INTERVIEW

Elle non plus estime n'avoir rien à cacher. Si François Fillon a publié lundi soir sur son site sa déclaration de patrimoine, communiquée auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, Nathalie Arthaud a choisi de dévoiler sur Europe 1 une partie de son capital.

"Je dois être propriétaire de 100.000 euros à peu près". "Je suis propriétaire par moitié d'un logement de 48m² en Seine-Saint-Denis. Je dois donc être propriétaire de 100.000 euros à peu près. Et puis j'ai une Citroën C3 qui a dix ans. Et un livret A sur lequel je dépasse péniblement 8.000 euros", assure-t-elle depuis le bus Europe 1 de la présidentielle. Et des actions ? "Sûrement pas", sourit la porte-parole de Lutte ouvrière.

Entendu sur Europe 1
Cette transparence et ce contrôle ne peuvent pas être faits par en haut.

"Tout à fait normal" d'avoir "des comptes à rendre". "C'est tout à fait normal que lorsqu'on est candidat à la présidentielle, on ait un certain nombre de comptes à rendre", estime par ailleurs celle qui se porte candidate pour la deuxième fois à une élection présidentielle. "Quand on est un salarié, quand on est un jeune qui cherche un boulot, on est ausculté sous toutes les coutures, on doit en donner des comptes, y compris quand on est au chômage, y compris quand on est en arrêt maladie, on est contrôlé en permanence...", souligne-t-elle.

"Il faudrait que ça soit largement public". Enseignante d'économie et gestion, Nathalie Arthaud considère néanmoins que "cette transparence et ce contrôle ne peuvent pas être faits par en haut, par des institutions, par un organisme, et sûrement pas pour les députés entre eux. Il faudrait que ça soit largement public, que les journalistes puissent avoir facilement accès à ces informations, parce qu'il n'y a que ce contrôle-là qui peut être efficace", conclut-t-elle.