Myriam El Khomri : "Je suis debout, motivée et déterminée"

  • A
  • A
Myriam El Khomri : "Je suis debout, motivée et déterminée"
Myriam El Khomri s'est dit "déterminée à faire avancer" son projet de loi Travail.@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

A la sortie du Conseil des ministres, Myriam El Khomri a tenu à rassurer après son malaise, mardi.

"Je vais très bien". A la sortie du conseil des ministres mercredi midi, la ministre du Travail Myriam El Khomri a voulu rassurer au lendemain du malaise dont elle a été victime et qui a entraîné son hospitalisation. "J'ai fait une chute", a-t-elle justifié.

Dialoguer et bousculer. Myriam El Khomri s'est dit "déterminée à faire avancer" son projet de loi Travail, fortement contesté notamment à gauche. "Je suis debout, motivée, déterminée", a-t-elle déclaré. Cette semaine, la ministre doit rencontrer les organisations syndicales et patronales afin de modeler ce projet de loi. Si la ministre a affirmé entamer cette semaine "avec un esprit constructif et de dialogue", elle a cependant martelé : "contre le chômage, il faut frapper vite et fort, y compris en bousculant".

Des critiques "sincères". La ministre du Travail veut à tout prix éviter l'impression de rétropédalage, bien qu'elle concède : "Il y a des critiques sincères qui s'expriment s'agissant de ce projet de loi". Aux partenaires sociaux, elle a tenu à laisser la porte ouverte aux modifications, et ainsi éviter que la colère des salariés ne se manifeste trop fortement dans la rue. "Rester droit dans ses bottes serait la pire des postures", a-t-elle souligné. Les quinze jours de concertation, décidés avec le Premier ministre Manuel Valls, doivent servir à trouver "un point d'équilibre" entre ces critiques et les intentions du gouvernement.

La ministre doit poursuivre les discussions, entamées la semaine dernière, avec les syndicats et le patronat sur les amendements possibles au texte, dont l'examen en conseil des ministres a été reporté au 24 mars.