Mort de l'ancien roi du Cambodge

  • A
  • A
Mort de l'ancien roi du Cambodge
@ REUTERS
Partagez sur :

Norodom Sihanouk, qui vivait à pékin, restait vénéré dans son pays.

L'ancien roi du Cambodge Norodom Sihanouk, qui a marqué l'histoire de la deuxième partie du XXe siècle et restait vénéré dans son pays après en avoir maintenu l'unité à travers les décennies de guerre, est mort lundi à Pékin à l'âge de 89 ans. Tour à tour Premier ministre, chef de l'Etat, monarque dont la vie a épousé tous les drames du pays, il est mort aux alentours de 2 heures du matin dans un hôpital de la capitale chinoise.

"Le gouvernement royal du Cambodge ramènera son corps de la République populaire de Chine vers Phnom Penh", a indiqué un communiqué du gouvernement cambodgien. Son fils, le roi Sihamoni, et le Premier ministre Hun Sen ont quitté Phnom Penh pour la Chine en début de journée. Les deux hommes se sont étreints sur le tarmac de l'aéroport en versant quelques larmes, avec en arrière-fond des drapeaux du royaume en berne. "Il est mort d'une crise cardiaque", a précisé l'aide personnel de Sihanouk, le prince Sisowath Thomico. "Il a été emmené à l'hôpital et est mort peu après", a-t-il ajouté. "C'est douloureux, je suis rempli de chagrin". Aucune information n'a encore été révélée sur le programme des cérémonies.