Berger : le syndicalisme français "perd une grande figure" après la mort de François Chérèque

  • A
  • A
Berger : le syndicalisme français "perd une grande figure" après la mort de François Chérèque
"Le syndicalisme perd une grande figure" a déclaré lundi Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a rendu hommage à son prédécesseur François Chérèque, après l'annonce de son décès un peu plus tôt dans la matinée.

"La CFDT perd une grande figure, le syndicalisme français perd une grande figure qui a fait de la lutte syndicale un engagement personnel". Lundi, Laurent Berger a souhaité rendre hommage à son prédécesseur à la tête de la CFDT, François Chérèque. L'ancien dirigeant syndical est mort lundi, à 60 ans, des suites d'une longue maladie. "J'espère que tout le monde reconnaîtra son engagement. Je ressens un grand sentiment d'injustice, car il est parti trop tôt", a ajouté le secrétaire général de la CFDT.

"Un ami très cher". "Francois Chérèque est décédé. Mes pensées vont à sa famille, aux militants et tous ceux qui ont connu l'homme exceptionnel d'engagement et d'humanité qu'il était. Le syndicalisme perd une grande figure, la CFDT un responsable déterminant et moi un ami très cher", a ajouté Laurent Berger sur Twitter.