Morin prône une fédération du centre

  • A
  • A
Morin prône une fédération du centre
@ Maxppp
Partagez sur :

Le patron du Nouveau Centre souhaite aussi un "nouveau partenariat" avec l'UMP.

Les revers électoraux et divisions internes ont laissé des traces au Nouveau centre et son président, Hervé Morin, ne s'est pas payé de mots samedi en clôturant les 5e universités d'été de son parti, devant quelque 400 à 500 militants dans une manade près de Nîmes. "Il faut regarder les choses en face. Avec nos divisions internes, avec le voyage en solitaire de François Bayrou, le Centre au sens large, sort affaibli" des élections, a-t-il constaté.

Un "nouveau partenariat" avec l'UMP

Hervé Morin s'est dit prêt samedi à "s'engager à fond" dans la création d'une fédération avec les autres formations de centre-droit et à s'atteler à la construction d'un "nouveau partenariat" avec l'UMP

"Le Centre, c'est un peu aujourd'hui comme la voie lactée, cette espèce de traînée blanchâtre qu'on peut apercevoir à l'oeil nu certaines nuits, une écharpe de brouillard blanc avec son halo de constellations et de nébuleuses", a-t-il résumé avant de passer en revue les sept formations de cette galaxie. "Il y a le Parti radical, le NC, la Gauche Moderne, le MoDem, Force européenne démocrate, l'Alliance centriste et Alternative libérale, une structure pour chaque jour de la semaine", a-t-il ironisé.

>> A lire aussi : Nouveau centre, nouveaux problèmes