Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, a mis en doute vendredi la "légitimité" de François Bayrou, en cas de défaite du président du MoDem aux législatives dans sa circonscription du Béarn.

"Si François Bayrou est battu, quelle sera sa légitimité?, s'est-il demandé dans une interview au jdd.fr, reconnaissant que M. Bayrou affrontait une élection "difficile". "On l'écoutera de temps à autre commenter la vie politique. Il y a toujours eu des hommes ou des femmes pour cela, je pense par exemple à Simone Veil", a ajouté le président du Nouveau Centre. "En démocratie, l'étalon c'est l'élection. Le jour où vous êtes battu, c'est fini", a ajouté l'ancien ministre, lui-même candidat à un nouveau mandat de député dans l'Eure.