Morano, une mamie épanouie

  • A
  • A
Morano, une mamie épanouie
@ REUTERS
Partagez sur :

Malgré la défaite de Sarkozy et la sienne aux législatives, "2012 restera une année exceptionnelle" pour Morano.

Nadine Morano garde le moral contre vents et marées. L’année 2012 a été on ne peut plus compliquée pour l’UMP - défaite de Nicolas Sarkozy, guerre interne - et pour elle à titre personnel - défaite aux législatives à Toul -, mais l’ex-ministre de l’Apprentissage affirme au Parisien que "2012 restera une année exceptionnelle "

>> A LIRE AUSSI : 2012, annus horribilis pour l’UMP

Pourquoi ? Parce que Nadine Morano a eu un premier petit-fils, Arthur, en juin dernier. "Dans la vie, il n’y a pas que la politique. La famille, c’est encore ce qu’il y a de plus important. Et cette naissance m’a comblée de bonheur. Elle efface toutes les mauvaises nouvelles", s'enthousiasme-t-elle.