Morano, prête à tout pour être candidate

  • A
  • A
Morano, prête à tout pour être candidate
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Evincée des régionales par sa famille politique, l'eurodéputée entend bien se présenter à la primaire des Républicains.

Depuis son exclusion des listes régionales, Nadine Morano, bien que plus discrète, est très déterminée. L'eurodéputée est même prête à tout pour se présenter à la primaire des Républicains. "Il vaut mieux voter Nadine que voter Marine. Moi c’est l’espérance, elle, c’est le retour en arrière",  plaide-t-elle notamment. Un récent sondage accrédite sa motivation : elle obtiendrait 5% des voix à la primaire, au niveau de Bruno Le Maire.

Nadine Morano ne s’en cache pas. Elle dit en privé : rien ne peut l’arrêter. A tel point qu’elle envisage même, si elle n’est pas en mesure de se présenter au sein des Républicain faute des parrainages suffisants, de quitter le parti pour pouvoir se présenter à la primaire sous une autre étiquette. Car pour le moment, l'ancienne égérie du sarkozysme peine à trouver les 250 élus locaux - dont vingt parlementaires - et les 2.500 militants nécessaires pour concourir aux côtés d'Alain Juppé, François Fillon ou Nicolas Sarkozy.

Si Nadine Morano n’a presque aucune chance de se présenter à la primaire en tant que membre du parti Les Républicains, elle pourrait en revanche bénéficier des conditions beaucoup plus favorables offertes aux "partis associés" de la droite. Jean-Frédéric Poisson, le député des Yvelines et président du parti Chrétien démocrate fondé par Christine Boutin, sera ainsi sur la ligne de départ.  Un candidat de l’UDI devrait également être là. Et Nadine Morano sous une autre étiquette, par exemple le Centre national des indépendants et paysans ?


Pourquoi Nadine Morano va-t-elle quitter Les...par Europe1fr