Morano ne regrette pas son interview à Minute

  • A
  • A
Morano ne regrette pas son interview à Minute
Nadine Morano estime que Minute n'est pas le seul à choquer. Elle a rappelé une couverture de Marianne qualifiant Nicolas Sarkozy de "voyou de la République"@ REUTERS
Partagez sur :

L'ex-ministre UMP a déclaré ne pas regretter d'avoir accordé une interview à Minute en 2012.

Nadine Morano assume. L'ex-ministre UMP a déclaré vendredi sur RTL ne pas regretter d'avoir accordé une interview à Minute en 2012, malgré la Une cette semaine de l'hebdomadaire d'extrême droite comparant à un singe la garde des Sceaux Christiane Taubira.

"Comme Gérard Longuet". Comme RTL lui demandait si elle regrettait d'avoir accordé cette interview en 2012, l'ancienne ministre du gouvernement Fillon a répondu: "Non, comme Gérard Longuet, comme d'autres. Ce que je regrette, c'est cette couverture" jugée "stupide, inutile" et qui s'apparente à du "racisme sous couvert d'humour" selon elle.

Mariane qualifiait bien Nicolas Sarkoy de voyou. Minute a toujours été Minute, relance le journaliste. "Libération a toujours été Libération, Marianne a toujours été Marianne", a rétorqué Nadine Morano, rappelant une couverture de Marianne qualifiant Nicolas Sarkozy de "voyou de la République" qui l'avait "beaucoup choquée".

sur le même sujet

JUSTICE - Taubira : enquête ouverte sur la une de Minute 
ZOOM - Insultes, menaces...le quotidien de Taubira 
L'INFO - Minute, la couverture de trop pour le gouvernement
ZOOM - Taubira réplique après les attaques racistes