Morano : "je n’ai pas d’état d’âme"

  • A
  • A
Morano : "je n’ai pas d’état d’âme"
@ DR
Partagez sur :

La candidate UMP en Meurthe-et-Moselle a appelé sur Europe1 les électeurs FN à la rejoindre.

Nadine Morano a clairement assumé et réitéré lundi matin sur Europe 1 son appel aux électeurs du Front national, pour le second tour dans la cinquième circonscription de Meurthe-et-Moselle où, avec 34,33%, elle a été devancée par son adversaire socialiste Dominique Potier (39,29%). "Il y aura un duel droite-gauche. Nous aurons à défendre des valeurs respectives. J’en appelle très clairement aux électeurs du Front national qui partagent nos valeurs à se retrouver sur ma candidature", a lancé l’ex-ministre de l’Apprentissage.

La candidate UMP a ensuite expliqué sa démarche. "Ce n’est pas une question d’accord, mais une question de partage de nos valeurs", a-t-elle expliqué, avant d’énumérer : "la maitrise de l’immigration, le refus du droit de votes des étrangers, ne pas financer l’assistanat et la reconnaissance der la  valeur travail, la protection de nos frontières extérieures de l’Europe. Oui, je partage ces valeurs avec eux", a-t-elle assuré. "Je n’ai pas d’état d’âme à en appeler aux électeurs du Front national."