Montebourg sur le travail dominical : "Donnons une chance à cette loi"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour le candidat à la primaire de la gauche, le travail dominical doit trouver un point d'équilibre entre les besoins de l'entreprise et le droit des salariés.

INTERVIEW

Le week-end dernier, les grands magasins parisiens ont expérimenté l’ouverture dominicale dans le cadre de la loi Macron. Pour Arnaud Montebourg, candidat à la primaire organisée par le PS, et longtemps opposé au travail le dimanche, cette expérimentation doit être observées de près. "Donnons une chance à cette loi puisqu’elle existe", a-t-il déclaré, lundi matin, sur Europe 1.

La feuille de paie. "La question qui est posé c’est : est-ce que finalement cette expérimentation à petite échelle de l’ouverture des commerces le dimanche est un bon compromis ? Est-ce que les salariés y trouvent leur compte sur la feuille de paie, et notamment les majorations salariales ?", s'est interrogé l'ancien ministre du Redressement productif de François Hollande qui se présente comme "le candidat de la fiche de paie. Arnaud Montebourg a aussi tenu à rappeler que "les syndicats ont été extrêmement réticents" à cette mesure.

Trouver un point d’intérêt. "Ce qui est intéressant, c’est que ça n’est pas généralisé, c’est lié à un besoin géographique particulier", a-t-il fait valoir à propos de se dispositif mis en place par la loi Macron. Pour le candidat à la présidentielle, l'essentiel est de trouver "un point d’intérêt entre les besoins de l'entreprise et les salariés".