Montebourg : les départements étranglés

  • A
  • A
Montebourg : les départements étranglés
@ Eruope 1
Partagez sur :

Le député de Saône-et-Loire a déploré sur Europe 1 l’étranglement financier des collectivités.

"Les départements n’ont plus d’argent pour assurer les services publics dont l’Etat lui-même se retire". Interrogé sur l’obligation faite aux départements d'assumer à partir de 2010 leurs compétences de solidarité, Arnaud Montebourg a déploré vendredi sur Europe 1 la situation d’étranglement financier" dans laquelle se retrouvent les départements.

Un casse-tête selon le président du Conseil général de Saône-et-Loire : "L’Etat nous retire des recettes tout en nous infligeant des dépenses obligatoires qu’ils devraient lui-même financer. Nous sommes dans une situation d’étranglement financier".

Augmenter les impôts

Mardi, les présidents de sept conseils généraux étudieront les conclusions d'un constitutionnaliste, Dominique Rousseau, sur la compensation des charges de l'Etat transférées aux départements de 2002 à 2009. Si ces conclusions du rapport sont accablantes, ils envisagent d’attaquer l’Etat en justice devant le Conseil d’Etat.

"On est obligés de se transformer (NDLR : les collectivités locales) en réducteur drastique de dépenses publiques. Et de citer l’exemple de son département, la Saône et Loire où le député a dû faire un plan de réduction de 56 millions d’euros". Une fois le constat posé, comment y remédier ? Pour le député de Saône-et-Loire, "il faut augmenter les impôts pourvu qu’ils soient juste".

Rassemblement partiel des gauches

"Des primaires ouvertes à tous les partis politiques de gauche qui voudront bien les coorganiser". Arnaud Montebourg, en sa qualité de secrétaire national à la rénovation du PS, a rappellé vendredi sur Europe 1 leur périmètre. Nous souhaitons un rassemblement partiel mais pas total de toutes les gauches pour éviter un nouveau 21 avril", a indiqué le député de Saône-et-Loire. Un peu plus tôt dans la journée, il avait annoncé que "tout le monde est tombé d'accord pour que ça se passe à l'été 2011".