Montebourg "était prêt" à démissionner
© Philippe Wojazer / Reuters

VIDEO - Le ministre a admis avoir voulu partir après avoir été désavoué sur le dossier Florange.

Florange, dossier qui fâche. Arnaud Montebourg a bien failli quitter le gouvernement. C’était le 3 décembre dernier, et le ministre du Redressement productif, partisan d’une nationalisation temporaire, venait d’être désavoué publiquement par Jean-Marc Ayrault sur le dossier Florange. "Tout était prêt" pour son départ, a-t-il assuré vendredi sur BFMTV. "Quand on est désavoué, qu’on ne peut pas agir, que la parole ministérielle est discréditée, il y a un moment où la question se pose."



L’intervention d’Edouard Martin. Et si Arnaud Montebourg n’a finalement pas claqué la porte, c’est qu’on l’en a dissuadé. "Il y a deux personnes qui m’ont convaincu de n’en rien faire : le président de la République et Edouard Martin, le syndicaliste de la CFDT", a assuré le ministre.