Monaco taxé à 75% comme les autres ?

  • A
  • A
Monaco taxé à 75% comme les autres ?
@ REUTERS
Partagez sur :

DANS LE MÊME SAC - Monaco devrait aussi être assujetti à la taxe à 75%.

>> Voté jeudi soir, l'amendement allant dans le sens d'une taxation de l'AS Monaco a finalement été supprimé vendredi après-midi par les députés sur proposition du gouvernement. A lire ici : Pas de taxe à 75% pour Monaco

L'info. L'AS Monaco ne sera pas une exception. Le club de la Principauté va aussi devoir payer la taxe à 75%. L'Assemblée nationale a repris jeudi soir en seconde lecture un amendement déjà voté au Sénat.

Les-joueurs-de-Monaco-a-Louis-II-930x620_scalewidth_630

Rétablir l'équité. "Il s'agit en particulier de rétablir l'équité sportive entre les clubs de football français, d'une part, et l'AS Monaco, d'autre part, qui, tout en étant affiliée à la fédération française et participant aux championnats organisés par elle, n'est pas établie en France", a souligné l'auteure de l'amendement, la députée Annick Girardin. Cette taxe à 75%, payée par les entreprises, est assise sur la fraction de la rémunération supérieure à un million d'euros. Elle s'appliquera uniquement pendant deux ans, sur les rémunérations de 2013 et 2014.

Combien va payer Monaco ? Selon la Ligue, les clubs de Ligue 1 devraient débourser environ 44 millions d'euros au titre de cette "taxe crampon". Mais ce calcul ne prenait pas en compte la participation de l'AS Monaco. Selon nos calculs, basés sur des estimations de son chiffre d'affaires, le club monégasque devrait payer aux alentours de 5 millions d'euros par an.

Et les autres ? En comptant dans ses rangs des stars comme Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Edinson Cavani ou encore Lucas Moura, le PSG reste le plus gros contributeur de cette taxe. Avec 20 millions d'euros, le PSG reste loin devant Marseille (5,3 millions d'euros) et Lyon (4,9 millions d'euros). Seuls six clubs ne seraient pas assujettis à cette taxe car aucun de leurs joueurs ne touchent plus d'un million d'euros par an.

La Ligue 1 paie déjà 700 millions d'euros d'impôts. Les clubs se disent étranglés fiscalement et continuent de protester contre cette nouvelle imposition. Mais combien versent-ils déjà au fisc ? Selon le dernier rapport de la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), la contribution fiscale et sociale a atteint un record lors de la saison 2011-2012, avec 687 millions d’euros. Mais à quoi correspond vraiment ce chiffre ? C’est tout simplement l’addition de l’impôt sur le revenu payé par les joueurs en France, de l’impôt sur les sociétés payé par chacun des 40 clubs professionnels (Ligue 1 et Ligue 2) et les charges sociales que payent les clubs sur les salaires des joueurs. Un chiffre en constante évolution depuis ces dix dernières années.

sur le même sujet

POLÉMIQUE - Mélenchon et le droit de jouer en Bleu

ARCHIVE - Quand Hollande refusait de taxer les clubs

FERMETÉ - Hollande maintient la taxe à 75%

SONDAGE - Pour les Français, c'est aux joueurs de payer