Mobilisation modérée, exécutif conforté

  • A
  • A
Mobilisation modérée, exécutif conforté
@ REUTERS
Partagez sur :

Après la manifestation contre la réforme des retraites, le gouvernement entend maintenir le cap.

"Ce n'est pas une victoire pour le gouvernement, ni une défaite pour les syndicats". A première vue, l'Elysée a le triomphe modeste après la manifestation de jeudi. Mais à entendre un conseiller jeudi soir, aucun doute : l'exécutif est désormais convaincu d'avoir les cartes en main sur l’épineux dossier des retraites.

Le calendrier de la réforme ne changera pas. Les grandes lignes seront dévoilées mi-juin. Objectif ? Boucler le dossier d’ici la fin octobre.

Quelle réforme ?

Sur le fond, cela ne fait plus l’ombre d’un doute : l'âge légal sera bel et bien repoussé. "La remise en cause de la retraite à 60 ans était dans le paysage depuis quelques jours... ça n'a pas dopé la mobilisation", se réjouit un proche du président.

Quant aux régimes spéciaux, ils seront bel et bien concernés au même titre que le régime général à compter de 2016. L'entourage direct de Nicolas Sarkozy a fait cette mise au point à Europe 1 jeudi, alors que le bruit avait couru ces derniers jours que ce ne serait pas le cas.