Mitterrand "n’a pas sa place au gouvernement"

  • A
  • A
Mitterrand "n’a pas sa place au gouvernement"
Partagez sur :

Marine Le Pen a renouvelé, sur Europe 1, ses accusations envers le ministre de la Culture auquel elle reproche ses écrits de 2005.

"Il a peut-être du talent, c’est peut-être un bon écrivain mais, en l’occurrence il n’a pas sa place au gouvernement, il n’a pas sa place comme représentant de la France et des Français dans le monde", a affirmé Marine Le Pen jeudi sur Europe 1 au sujet de Frédéric Mitterrand, jugeant qu’il y avait "quelque chose de pourri au royaume de Nicolas Sarkozy ".

Regardez l'interview en intégralité :

"Il a le droit de le dire (…), il a le droit même de s’en excuser, mais après avoir écrit cela et comme cela, il n’a pas le droit de devenir ministre de la Culture", a considéré la vice-présidente du Front National.

Créant la polémique, Marine Le Pen s'était déjà interrogée, lundi soir sur France 2, sur la "tache indélébile" que constitue la présence de Frédéric Mitterrand au gouvernement, faisant référence au livre-confession du ministre de la Culture. Dans La mauvaise vie, publié en 2005, l’écrivain racontait des épisodes de tourisme sexuel en Thaïlande.

"Ce livre explique par le menu que le ministre de la Culture se commet dans du tourisme sexuel, qui est une activité abjecte qui consiste pour des occidentaux, avec leur argent, à profiter de la misère sexuelle de gamins", a de nouveau dénoncé jeudi Marine Le Pen avant d’ajouter : "La multiplication de l’utilisation de ce terme "les gosses" crée une ambiguïté dans le texte de Frédéric Mitterrand qui raconte par le menu -très honnêtement dans ce livre totalement glauque- le tourisme sexuel auquel il se livre dans un pays qui est connu dans le monde entier comme étant le pays victime du fléau de la prostitution enfantine."