Migrants : réunion de crise à 16 heures à l'Elysée

  • A
  • A
Migrants : réunion de crise à 16 heures à l'Elysée
@ PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Partagez sur :

"Tous les ministres concernés" par le dossier brûlant de la crise migratoire actuelle se réuniront à 16 heures à l'Elysée, a annoncé jeudi la présidence de la République.  

L'ensemble des ministres concernés par la question des migrants se réuniront jeudi à 16 heures à l'Elysée autour de François Hollande, a-t-on appris auprès de la présidence de la République. "Une réunion de travail se tiendra à 16 heures à l'Elysée avec tous les ministres concernés pour examiner les volets européen et national" de cette question, a-t-on déclaré de même source.

Les ministres présents. Outre le président et le Premier ministre, Ségolène Royal (Ecologie), Bernard Cazeneuve (Intérieur), Sylvia Pinel (Logement), Harlem Désir (Affaires européennes) et Christian Eckert (Budget) seront autour de la table, Laurent Fabius (affaires étrangères), en déplacement, étant représenté par son directeur de cabinet.

Un entretien Hollande-Merkel. Le chef de l'Etat s'est par ailleurs entretenu jeudi matin avec la chancelière allemande Angela Merkel pour "faire le point" après leur sommet du 24 août à Berlin où ils avaient appelé à une réponse "unifiée" de l'Europe à la crise des migrants.

Un contexte très tendu. Cette réunion intervient alors que le gouvernement allemand, Angela Merkel en tête, a déjà déclaré qu'il fallait accueillir les réfugiés qui frappent aux portes de l'Europe. Manuel Valls, lui, est allé dans le même sens récemment. Jeudi, c'est la photo d'un petit garçon qui tentait de gagner la Turquie mort sur une plage de Bodrum qui a à nouveau suscité l'émoi dans le monde entier, alors même que des centaines de migrants se trouvent bloqués à Budapest, où tous les trains vers l'Europe de l'Ouest ont été supprimés. Désormais, l'Union Européenne doit parvenir à trouver une solution collective. Angela Merkel défend la piste d'un quota de migrants par pays, mais plusieurs autres membres sont encore hostiles.