Mignard : le FN au second tour en 2017, "une probabilité"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Me Mignard, avocat proche du chef de l'Etat, s'inquiète de la dégradation de la situation du pays.

INTERVIEW E1 - Jean-Pierre Mignard, avocat et proche de François Hollande, a lancé après la victoire du FN aux européennes un appel pour "une république nouvelle" avec l’historien Benjamin Stora et la philosophe Cynthia Fleury, car "les risques encourus par le pays sont immenses". Invité jeudi d’Europe 1, il a expliqué le sens de cet appel : "on est plus qu’inquiet. La situation correspond à un tel blocage psychologique qu’en effet, on peut penser que pour la prochaine présidentielle, ce qui était une possibilité - le FN au second tour-, peut devenir une probabilité. Tout est possible."

"Je ne pense pas qu’il faille se réjouir de l’effondrement de la droite". Interrogé sur la nouvelle hausse du chômage annoncée mercredi, Jean-Pierre Mignard a estimé que "c’est bien la preuve que le vrai débat, c’est l’emploi, la croissance. Le moment est venu de mobiliser toute la société. C’est à François Hollande de le faire. Jusqu’ici ici, il a été d’une extrême prudence. Maintenant, il faut mobiliser tout le monde, y compris la droite. Je ne pense pas qu’il faille se réjouir de l’effondrement de la droite car on sait à qui cela profitera…"

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

ANALYSE - Européennes : comment Hollande veut limiter la casse

RÉPONSE OFFICIELLE - Hollande: la "ligne de conduite" du gouvernement "ne peut pas dévier"