Michèle Delaunay justifie son patrimoine

  • A
  • A
Michèle Delaunay justifie son patrimoine
@ MAXPPP
Partagez sur :

WEB - Interpellée sur Twitter, la ministre a disserté sur sa conception de la richesse. 

"C'est un patrimoine très important. Et difficilement compréhensible de la majorité des Français qui sont dans la difficulté" (…) "Sachant le contexte politique très tendu, c'est pour moi une épreuve au premier sens du terme". En dévoilant lundi dans Sud Ouest son patrimoine estimé à 5,4 millions d'euros, la ministre en charge des Personnes âgées, Michèle Delaunay se préparait visiblement à susciter des interrogations, voire des réactions franchement hostiles. Elle a pu le constater d'elle-même, via Twitter.

A peine son patrimoine publié, des internautes l'interpellaient sur le réseau social où elle est très active. Alors @micheledelaunay, 5,4M€ et même pas la BMW inscrite ? L'auriez vous vendu .. ?", ironise un utilisateur de Twitter. "Vous trouverez nos BMW en ligne, soyez rassuré", lui répond du tac au tac la ministre.

"Et vous osez hausser les impôts après ça ? C'est pour vous donner une petite augmentation de quelques K€ cette année ?", s'agace un internaute. "La hausse des impôts me concerne au 1er chef" rétorque la ministre, qui est soumis à l'ISF.

Pour autant, Michèle Delaunay refuse qu'on lui accole "l'image de la socialiste riche". A Sud Ouest, la ministre a confié qu'elle ne sera "jamais honteuse" d'un patrimoine dont elle connait l'origine, "à chaque pas", et dont elle n'a aucunement l'impression qu'il lui "ôte la valeur des choses". "Un ministre simple" moque un internaute. D'ailleurs, la ministre déléguée à l'autonomie, cancérologue de profession, qui possède avec son époux deux maisons à Bordeaux, une à Arcachon et une à Hossegor, assure qu'elle "ne vit pas et ne se voit pas en riche". Un internaute bondit : "ça veut dire quoi "vivre en riche" pour vous ? "ça veut dire donner à l'argent une place prépondérante et le montrer. Vous en connaissez sans doute", répond Michèle Delaunay, sans se laisser démonter.

La conception de "richesse" de Michèle Delaunay a passablement énervé un utilisateur de Twitter. "La fortune me dérange infiniment moins que le fait de prétendre ne pas se sentir riche avec un tel patrimoine", écrit @JAsensio. "Vous n'avez pas perçu ce que je veux dire : je me sens indépendante de cette richesse et ne vis pas en fonction d'elle", répond alors la ministre, visiblement consciente d'avoir été légèrement maladroite.